• Bannière Actualités

Silver Economy

18 mars 2019 : SkemaConseilNSA

Silver Economy

L’espérance de vie sur Terre ne cesse d’augmenter. Depuis un moment déjà se produit un changement démographique qui bouleverse les marchés de la santé et de la dépendance : les humains sont de plus en plus nombreux à vivre plus vieux. Voici quelques chiffres :




 

 

Aujourd’hui, c’est donc un nouveau concept, tendance et attractif, qui prend forme : celui de la silver économie,dit aussi « économie au service des âgés ». Cette notion désigne l'ensemble des moyens mis en œuvre par les acteurs économiques et sociaux pour adapter la société au vieillissement. Cette dynamique prend en compte toute la diversité des biens et services qui favorisent l’état de santé, l’autonomie et la qualité de vie des personnes âgées.


C’est un type d’économie qui pourrait générer un chiffre d’affaires de plus de 130 milliards d’euros d’ici trois ans. En effet, de très nombreux secteurs sont touchés, tels que la santé (soins à domicile, nutrition, …), l’habitat (logements adaptés, domotique, …), les services (aide-ménagère, …), les loisirs (tourisme, sport, …), ou encore les transports (aide à la mobilité, transports adaptés).


Différentes solutions ingénieuses se développent actuellement et plusieurs commencent à voir le jour comme Noctulys,qui est un dispositif de prévention des chutes ou encore Cycléo,qui est un simulateur de balades virtuelles à vélo pour sénior.


La cible de la silver economieest extrêmement large et permet de couvrir un champ ouvert à 360 degrés. Effectivement, cette dernière regroupe les profils suivants : les seniors actifs, les seniors fragiles et les seniors dépendants ; des personnes qui ont donc des besoins très variés.


Le potentiel d’investissement dans la recherche du « bien vieillir » est phénoménal. En effet, d’après une étude menée par le Ministère de l'Economie et des Finances et le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, 77% des seniors souhaiteraient davantage de services dans l'alimentation, 86 % des seniors déclarent pratiquer une activité physique (d’où une nécessité de développer des activités adaptées à leurs capacités), et enfin, 54% des personnes âgées voyagent régulièrement en France ou à l’étranger et clament le besoin d’un système d’assistance moins contraignant. Ces chiffres laissent donc très clairement percevoir de nombreuses attentes de la part d’une partie de la population de plus en plus présente, qui ne sont pas encore satisfaites, mais qui ne devraient pas tarder de l’être…


Chléo Dupire, Chef de Projet de Skema Conseil Nice-Sophia Antipolis


 

 

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.